Accueil > Actualités > Edition 2019 du Concours Général Agroforestier dans le Verdon

Edition 2019 du Concours Général Agroforestier dans le Verdon



Le Concours Général Agricole récompense les producteurs et soutient les filières agricoles françaises depuis 150 ans. Déjà en 2014, le Concours des Pratiques Agro-écologiques avait rejoint le CGA pour récompenser les agriculteurs sur la qualité de leurs prairies. En 2020, c’est l’agroforesterie qui à son tour est représentée en devenant une nouvelle catégorie du Concours des Pratiques Agro-écologiques, aux côtés de la catégorie Prairies et Parcours. Après une phase expérimentale réussie en 2019 impliquant 4 régions, ce sont 11 régions qui participent à cette nouveauté : les agriculteurs seront récompensés au Salon International de l’Agriculture en février 2020 pour la gestion de l’arbre sur leurs parcelles.

Une première édition en PACA sur le territoire du Verdon

Le Parc naturel régional du Verdon et le Groupement régional des CIVAM en PACA ont organisé le 16 décembre 2019, la journée d’évaluation des quatre candidats de la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, inscrits au Concours général agricole pour la mise en valeur des systèmes agroforestiers. Les candidats sont notés sur les propriétés agro-écologiques de leur parcelle agroforestière et sa gestion, sur l’insertion de cette parcelle dans leur système d’exploitation et enfin sur l’effet de la parcelle sur le paysage ainsi que l’impact territorial. Pour départager les candidats, le jury est composé d’un expert en arboriculture, Pierre Michelot (DDAPEV Environnement), d’un expert en agro-écologie, Stéphane Jézéquel de l’institut ARVALIS, et d’un expert en environnement, Martine Vallon de FNE 04.

Dans la matinée, le jury a visité une chênaie pâturée par des chevaux chez François Atger à Gréoux-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence) ainsi qu’un verger de pêches et abricots pâturé par des volailles et des canards chez Francis et Christine Chaix à Manosque. L’après-midi était consacrée à la visite d’une parcelle de safran sous des oliviers chez Mathieu Weirich à Entrevennes, puis d’une parcelle en lavandin pâturée par des ovins sous des amandiers chez Yann Sauvaire à Saint-Jurs. Après délibération du jury, c’est Yann Sauvaire, producteur de plantes à parfum, aromatiques et médicinales à Saint-Jurs qui a été désigné comme le lauréat de la Région Sud. Le jury a fortement apprécié la complémentarité entre production végétale et animale.

Chez François Atger, chênaie pâturée par les chevaux à Gréoux les Bains

Chez Francis et Christine Chaix, verger pâturé par les poules et canards à Manosque

Chez Mathieu Weirich, safran et oliviers sur des parcelles en coteaux à Entrevennes

Chez Yann Sauvaire, agro-sylvo-pastoralisme sur une parcelle de lavandin avec de vieux amandiers et de nouvelles plantations, et pâturage ovin dans le lavandin.

En 2020, le concours devrait se réitérer, avec un nouveau territoire - non encore choisi - pour mettre en avant le travail des agroforestiers de notre région.

Un reportage radio réalisé par Radio Verdon est disponible ci-après :

MP3 - 47.6 Mo
Echo du Parc Agroforesterie