Accueil > Actualités > Plaidoyer pour le développement de l’agroforesterie en région Sud (...)

Plaidoyer pour le développement de l’agroforesterie en région Sud !



Entre territoires de montagne, plaines et plateaux et littoral méditerranéen, la région SUD a longtemps été caractérisée par la présence d’une agriculture très diversifiée et intégrée aux écosystèmes naturels. Les différentes pratiques agricoles ont façonné des agro-écosystèmes pourvoyeurs de nombreux services. La Région SUD est en tête des régions françaises pour l’agriculture biologique. La part de la Surface Agricole Utile cultivée en bio est de 25,6 % fin 2018.

Les températures clémentes et l’ensoleillement, mais aussi la richesse des sols et les apports en eau (souvent au prix d’aménagements), ont favorisé le développement de cultures diversifiées, comme les arbres fruitiers, la vigne, le maraîchage ou encore les céréales. En zone de montagne, l’élevage extensif demeure la production principale.
A l’heure actuelle, le territoire régional reste marqué par une diversité de production avec une forte prédominance des cultures végétales. 78 % des exploitations ont une orientation exclusivement végétale, contre 42 % au niveau national. 17 % ont une orientation exclusivement animale (35 % sur le plan national) et 5 % un profil
mixte culture-élevage (23 % sur le plan national).

Malgré cette diversité régionale globale, la production végétale s’est intensifiée et spécialisée sur certains territoires. Les paysages de monocultures s’y sont développés au détriment des infrastructures agroécologiques (arbres isolés, haies,...). Cette disparition de l’arbre diminue la protection contre le vent, accroît les pertes d’eau par évaporation, aggrave les effets des canicules et limite les habitats potentiels pour les auxiliaires utiles des cultures (pollinisateurs, prédateurs...). Les bases écologiques du fonctionnement des agro-écosystèmes sont réduites et leur capacité productrice dépend principalement d’apports d’intrants exogènes : engrais, pesticides, irrigation,...

Face à l’érosion, aux sécheresses et inondations, à la dégradation de la biodiversité, et aux difficultés économiques de l’agriculture, le retour de l’agroforesterie apporte de nouvelles perspectives.

Télécharger le plaidoyer (et n’hésitez pas à le diffuser !) :

PDF - 3.2 Mo
Plaidoyer pour le développement de l’Agroforesterie en Région Sud

Dans le cadre du projet SAM et du programme REUNIR-AF, le GR CIVAM PACA et le PNR du Verdon ont organisé 3 journées de sensibilisation en maraîchage et céréales pour des acteurs locaux (élus, techniciens de collectivités, d’organismes de développement agricole...) pour mettre en avant ce travail et initier des réflexions locales autour de l’agroforesterie. Ces visites ont permis de mettre en avant le besoin d’accompagner techniquement et financièrement le développement d’une pratique qui a des bénéfices potentiels à l’échelle de la ferme mais aussi à celle de l’environnement et de la protection des écosystèmes.