Accueil > Actualités > Une nouvelle association régionale sur l’agroforesterie : l’APAM

Une nouvelle association régionale sur l’agroforesterie : l’APAM



Conscients des enjeux actuels et futurs autour de la durabilité de leur exploitation, un nombre croissant d’agriculteurs et d’agricultrices proposent de réintroduire ou de mieux gérer la ressource arborée à la ferme. Des systèmes comme l’association lavandin-amandier ou la réintroduction des fruitiers dans les parcelles de vigne se développent, tout comme les associations entre l’arbre (bois d’oeuvre,...) et les céréales ou le maraîchage. Les projets d’aménagement de haies sont plus nombreux au vu des enjeux climatiques déjà constatés par les agriculteurs. Enfin, la réintroduction ou le maintien des animaux en contexte arboré (dans les vergers ou en sylvopastoralisme) peuvent augmenter la résilience des fermes d’élevage.

Bien que le territoire régional reste marqué par une diversité de production avec une forte prédominance des cultures végétales, celle-ci s’est intensifiée et spécialisée sur certains territoires. Les paysages de monocultures s’y sont développés au détriment des infrastructures agro-écologiques (arbres isolés, haies,...). Cette disparition de l’arbre diminue la protection contre le vent, accroît les pertes d’eau par évaporation, aggrave les effets des canicules et limite les habitats potentiels pour les auxiliaires utiles des cultures (pollinisateurs, prédateurs...). Les bases écologiques du fonctionnement des agro-écosystèmes sont réduites et leur capacité productrice dépend principalement d’apports d’intrants exogènes : engrais, pesticides, irrigation,… La promotion de l’arbre champêtre s’inscrit dans une démarche globale d’élaboration et d’essaimage de systèmes de productions économes et autonomes portée par Réseau CIVAM et dans laquelle ses membres questionnent en permanence la durabilité des systèmes agricoles tant sur l’enjeu économique que social et environnemental.

JPEG - 157 ko
Visite Valensole juin 2020

Visite technique d’un projet de céréales-bois d’oeuvre, Valensole, juin 2020

Le développement de la pratique de l’agroforesterie en région PACA implique un travail en concertation avec un large panel d’acteurs, déjà initié au sein des réseaux nationaux Réseau Rural Agroforestier Français et depuis 2018 au sein du réseau REUNIR-Agroforesteries : instituts de recherche (INRAE, GRAB), organismes de développement agricoles (Chambres d’Agriculture, CIVAM, groupes Agribios), enseignement agricole, en lien avec les institutions publiques locales, afin de co-construire une stratégie durable de l’agroforesterie. Cette stratégie s’inspire du travail
déjà effectué notamment par le réseau AFAC-Agroforesteries dans plusieurs grandes régions et a vocation à améliorer l’appropriation de la pratique par les agriculteurs et agricultrices de la Région PACA.

Les missions de l’association sont les suivantes :
Animer un réseau régional d’entraide entre agriculteurs et agricultrices sur l’agroforesterie avec des partages d’expériences et une mutualisation des projets de
plantation entre agriculteurs et agricultrices.
Conseiller les projets de plantation de l’ensemble des agriculteurs et agricultrices de la région PACA ;
Suivre des projets de plantations sur les fermes des membres actifs via des
programmes de recherche et développement en lien avec les organismes de recherche et de développement agricole et les instituts techniques, ainsi que l’enseignement agricole ;
Représenter les intérêts de l’arbre auprès des institutions publiques locales et
nationales, y compris auprès des partenaires forestiers ;
Co-construire des politiques publiques en faveur des systèmes agroforestiers :
stratégies territoriales, aides à la plantation, programme de suivi ;
Sensibiliser le grand public aux enjeux de l’arbre agricole via des évènements
auxquels participent les membres actifs de l’association.

Créée début 2021, l’APAM est à ce jour composée d’un Conseil d’Administration d’agriculteurs de la région PACA et ouvre de nouvelles perspectives pour le développement de l’arbre agricole.

Pour plus d’informations sur les missions de l’association, merci de contacter :
Florian Carlet, animateur au GR CIVAM PACA
florian.carlet@civampaca.org / 04 90 78 35 39 / 06 64 16 94 12