Accueil > Actualités > Une parcelle expérimentale pilote céréales/amandiers à Valabre (...)

Une parcelle expérimentale pilote céréales/amandiers à Valabre (13)


L’objectif visé par la création de cette parcelle est l’acquisition de références sur la mise en place et la conduite de systèmes agroforestiers associant des grandes cultures à la culture de l’amandier en coteaux calcaires séchant du pays d’Aix.

En effet, sur ces secteurs à potentiel de rendement réduit en grandes cultures, la
marge brute pourrait être améliorée par l’introduction d’une culture associée apportant
un revenu complémentaire.

Dans ce contexte, l’amandier constitue une possibilité intéressante :
- Espèce méditerranéenne adaptée aux conditions pédoclimatiques et traditionnellement exploitée.
- Existence d’une forte demande de la filière amande de Provence.
Cette pratique pourrait cibler des céréaliers spécialisés souhaitant sécuriser et améliorer leurs revenus par la mise en place d’une culture complémentaire rustique, peu exigeante en main d’oeuvre.

La réintroduction de l’amandier dans le paysage provençal présente plusieurs intérêts :
- Intérêt paysager.
- Diminution de l’impact du changement climatique par modification du microclimat
de la parcelle (diminution de l’ETP).
- Amélioration de la biodiversité fonctionnelle.

Descriptif de la parcelle



Mise en place : février 2019.
Localisation de la parcelle : Beaurecueil (13)
Conduite en agriculture raisonnée.
Comparaison de trois situations dans une même parcelle de 4.3 ha (voir figure 1)
Grandes Cultures (blé dur, colza, pois chiches, luzerne…..) conduite en sec sur une
surface de 2.4 ha.
Amandier 2 variétés : Lauranne et Mandaline 1 rang sur deux à une densité de
285 arbres par hectare (7m x 5m) sur une surface de 0.7 ha (voir figure 2).
Agroforesterie avec 4 rangs d’Amandiers espacés de 25 mètres et dans l’interrang des grandes cultures. Sur une surface de 1 ha (voir figure 2).

Remarque : les amandiers seront irrigués au goutte à goutte les premières années afin
de sécuriser l’implantation.

Références à acquérir



Le suivi sera réalisé sur un minimum de 10 ans
Pour chaque situation :
- Rendements.
- Impact sur la qualité des produits.
- Adaptation des itinéraires techniques.
- Marges brutes à l’hectare.
- Suivis de la biodiversité.
- Mesures de températures du couvert végétal des grandes cultures.
- Suivi de la croissance des amandiers.
- Suivi de la croissance des grandes cultures.
- Suivi du sol.

Responsable Expérimentation
Michel NEVIERE 06.12.27.66.69
Mail : michel.neviere@educagri.fr